Peugeot

(AWD Truck Manufacturers, history, logo, PADRES DEL AUTO)

Peugeot Peugeot — один из основных французских производителей автомобилей, часть PSA Peugeot Citroen.
Pour les Francais, Si la jeep est le vehicule symbole de la Liberation do 1944, son remplacement est mis on question des la fin des annees 1940, C'est une volonte politique, celle de revoir une armee de nouveau equipee de materiels francais Toutefois, pour un vehicule de liaison et de reconnaissance comme la jeep, l'affaire n'est pas aussi simple. En effet, le grand nombre de vehicules en parc, soit plus do 10 000, est trop faible pour interesser de grands constructeurs comme Renault ou Peugeot et trop eleve pour de petits constructeurs qui manquent de surface industrielle. C'est ainsi qu'au cours des annees 1950, plusieurs prototypes de jeep "a la francaise", dont la Delahaye VLR, verront le jour, mais sans reel lendemain. D'autres tentatives au cours des annees 1960 ne deboucheront pas plus. Faute de solution au niveau national, la France va se rapprocher dans les annees 1960 de l'Allemagne et de l'Italie en s'inscrivant dans un programme tripartite. Le besoin pour les trois pays etant fixe a 50 000 vehicules, un veritable plan industriel peut etre envisage, Mais les differents besoins exprimes par les etats-majors des trois pays, contradictoires ou redondants, les difficultes des impetrants aboutiront a une impasse industrielle et a une flambee des prix. Du coup, le programme tripartite pour un 4x4 de liaison commun, baptise "Europa Jeep", sera abandonne au debut des annees 1970. En attendant l'armee francaise achetera 9 000 vehicules tout chemin Citroen Mehari pour prolonger la duree de vie des jeeps encore en parc, hors les missions de combat (voir a ce sujet BONIFACE Jean-Michel, Mehari contre Rodeo in Charge Utile n°106, octobre 2001, pp.19-25). En 1974 a lieu une evaluation de vehicules civils existants (Land Rover, Toyota, Jeep, Fiat, VW). Un certain nombre de caracteristiques sont definies dont celles-ci :
- transporter 4 personnes avec leur paquetage et un poste radio
- aptitude a l'aerotransport et au parachutage
Face a l'echec des differentes tentatives pour remplacer la jeep, l'armee au debut des annees 1976 contacte les grands constructeurs automobiles nationaux Citroen et Peugeot. C'est encore un echec car les industriels se refusent a financer l'installation d'une chaine specifique pour produire d'aussi faibles quantites. Une autre solution s'offre aux militaires : un accord entre constructeurs francais et etrangers. Suite a cette demande, Renault avec Fiat, realise la francisation de la Nuova Campagnola avec moteur de R20 (Renault TRM500), Citroen monte le moteur de sa CX-Athena sur l'Iltis de Volkswagen (Citroen C44) et Peugeot installe le moteur de la 504 sur la Gelandewagen de Mercedes (Peugeot P4). En 1976, l'armee du Shah d'Iran commande a Mercedes-Benz un vehicule 4x4. Le grand constructeur automobile allemand se retourne vers la societe autrichienne Steyr-Daimler-Puch, specialiste des vehicules tout terrain. Mercedes et Steyr vont alors travailler ensemble sur un 4x4 d'abord designe Explorer, et qui reprend pour l'organisation de son chassis la technique qui. a fait le succes du Range Rover britannique.
Le vehicule qui est designe classe G (pour Gelandewagen}, voit sa production lancee en fevrier 1979 dans l'usine de Steyr-Daimler-Puch a Graz en Autriche. Mais comme entre temps, le Shah d'Iran a ete detrone et les commandes annulees, la classe G est derivee en differentes versions civiles a chassis long ou court pour se poser en concurrente directe du celebre Range Rover que l'on dit a l'agonie. L'appel d'offre de l'armee francaise relance l'interet pour une version militaire, celle d'origine. Un accord entre Peugeot et Mercedes repartit la fabrication a 50/50 entre les deux constructeurs. Peugeot installe sur la classe G, outre le moteur de sa 504, la boite de vitesses de sa 604, des circuits electriques, realise le soudage de la caisse et assure le traitement en cataphorese. Tout le reste est fourni par Mercedes qui n'accorde pas a Peugeot la possibilite d'exporter le vehicule designe P4 autrement que vers les pays d'Afrique lies par un accord de defense avec la France. Pas question non plus pour Peugeot de commercialiser la classe G meme « francisee » sur le marche civil. L'assemblage final des vehicules destines a l'armee francaise ou a la cooperation, s'effectue dans l'usine de Sochaux Le prototype du VLTT Peugeot-Mercedes roule en 1978 et commence une longue serie d'essais y compris un rallye inattendu dans le Sud algerien avec deux P4, l'un a essence, l'autre Diesel.
Finalement, le Peugeot P4, de conception plus recent que ses deux concurrentes, basees sur des modeles vieillissants, sera choisi par l'armee francaise qui en commandera 15 000 exemplaires en 1981, commande ramenee a 13 500 suite a la deflation des effectifs do l'armee de terre. En 1985, Peugeot qui se reorganise pour sa nouvelle generation de voitures civiles, bascule la production du P4 sur l'usine Panhard de Marolles en Hurepoix. La societe Panhard qui, depuis 1973, fait partie du groupe Peugeot et qui en est devenue la division Defense, reprend la construction du P4 au moment ou la production de Sochaux a atteint les 7500 exemplaires dont une premiere tranche de 2 300 P4 a moteur essence. En 1992, la societe Panhard sera chargee de transformer les P4 essence en P4 Diesel pour 2 300 vehicules, les autres etant transformes par les ERM (etablissements regionaux du materiel). Outre les transformations, Panhard assemblera plus de 6 000 P4.

Внедорожные траспортные средства
(Land Locomotion – Mechanical Vehicle Mobility LL-MVM)
The Contact telephone: 8-903-110-70-97 - Anatily Petrovich
Cайт информационный, некоммерческий.
(На странице "commerc" размещены ссылки на отечественные коммерческие сайты)
Сайт постоянно редактируется. Замечания можно отправлять на E-mail: ap-fedosov@newmail.ru.
Home